Petite-Forêt a une nouvelle centenaire : Lucette Mineur, née Henriette Clémentine PERMANN est venue au monde le 18 octobre 1919. Pour fêter cet évènement, Marc Bury, maire, président du CCAS, le conseil municipal, en présence de la députée Béatrice Descamps, ont accueilli Lucette et sa famille, pour honorer la doyenne des Franc-forésiens.

Native de Bordeaux, Lucette est arrivée dans le Nord en 1929 à Aulnoye-Aymeries où son père était conducteur de train. En 1935, elle emménage à Valenciennes où elle rencontre André Mineur qu’elle épousera deux plus tard, alors qu’elle n’a que 18 ans. Ensemble, ils auront deux enfants, Elysabeth, née en 1946 et Patrick en 1948. Si son mari travaille à Vallourec comme chef du service comptabilité, Henriette, sans profession, tricote beaucoup pour des magasins de laine.

En 1959, Lucette, son mari et leurs deux enfants arrivent à Petite-Forêt dans la maison qu’ils ont fait construire, rue Lénine, aujourd’hui rue du 19 mars 1962. M. et Mme Mineur auront quatre petits enfants (Véronique, Stéphanie, Nicolas et Arnaud) et cinq arrières petits-enfants (Simon, Léo, Lili, Éléonore et Robinson). Lucette perd son mari en 1979, et sa fille Elysabeth décède en 2000. Depuis, elle est restée fidèle à Petite-Forêt.

Quand on lui demande, la recette de sa longévité, Henriette répond : « J’aime les gens et je m’apprécie aussi ! ». Pour la petite anecdote, Henriette se fait toujours appeler Lucette, même sur ses diplômes ! A son âge, Lucette n’a qu’un seul regret : ne pas savoir utiliser Internet !

Meilleurs Vœux Lucette !